La Faune de la collaboration, de Jacques Decour

  • ARGU-FAUNE-2

La Faune de la collaboration, de Jacques Decour

Caractéristiques

Points forts
  • Première anthologie des articles de Jacques Decour
  • Textes inédits en volume.
Date de parution 04/12/12
Dimensions 12 x 20,5 cm
Nombre de pages 352 pages
ISBN 978-2-9539602-1-1

23,00 

“ Les articles inédits de ce volume donnent à lire Jacques Decour autrement : le fondateur des Lettres françaises a toujours suivi un parcours placé sous le double signe de l’amour de la langue et de la culture allemandes d’une part, et de la résistance à l’oppression sous toutes ses formes d’autre part. On le constate déjà dans les textes donnés avant-guerre aux Annales politiques et littéraires, à Europe et à Commune.

N’acceptant ni la défaite ni la barbarie nazie, le germaniste ami de Jean Paulhan sera à la pointe du combat dès 1940 et à l’origine de la création de titres clandestins : il publie dans L’Université libre, La Pensée libre et Les Lettres françaises tout en enseignant l’allemand au lycée Rollin de Paris.

Il écrit en combattant, en patriote et se sert des mots comme autant de grenades dégoupillées. Le titre du recueil est emprunté à une chronique de La Pensée libre dans laquelle Jacques Decour brosse un panorama sans complaisance des Ecrivains français en chemise brune et ce dès 1941, pour recenser les compromissions et commenter l’activité intellectuelle en Pétanie. Il éclaire aussi sur les Mythes et ersatz dans la littérature… Logique dans une revue où figure en couverture le fameux “ Mehr Licht ” de Goethe.

La Faune de la collaboration montre le cheminement de la pensée d’un humaniste dans la presse d’avant-guerre et dans les revues clandestines sur une période de dix années. Ce livre redonne, à l’auteur exemplaire et irréprochable qu’il fut, la place qui devrait être la sienne, contrairement à bien d’autres… soixante-dix ans après sa mort.

Lire un extrait...