Lignes d’avant(s) et lignes d’arrivée, de Dominique Braga

  • lignesdavant

Lignes d’avant(s) et lignes d’arrivée, de Dominique Braga

Caractéristiques

Points forts
  • Textes inédits en volume
  • Edition annotée avec réception critique, articles et lettres d’époque, notices biographiques des sportifs
Date de parution 27/05/15
Dimensions 12 x 20,5 cm
Nombre de pages 308 pages
ISBN 979-10-94295-01-4

21,00 

La Coupe du Monde de rugby de l’automne 2015 en Angleterre ou les Jeux olympiques à venir en 2016 au Brésil auraient pu servir d’alibis à la parution de cet ouvrage. Il n’en a nul besoin. Ses qualités sportives et littéraires suffisent. Elles tiennent à son auteur, journaliste et écrivain franco-brésilien.

Dominique Braga a su saisir la quintessence de l’esprit du sport des années de l’entre-deux-guerres.

L’auteur gagne à être connu. Ses textes sportifs le placent d’emblée très haut, aux côtés d’un Montherlant ou d’un Jean Prévost. Il fait partie des tout meilleurs.

Braga tente le pari de mettre l’intelligence au service du corps. L’analyse des sensations apporte un ton nouveau à ses écrits.

Lors des Jeux de Paris en 1924, il donne un récit sportif, 5 000, d’une modernité surprenante puisque le lecteur se trouve plongé au milieu de la course dans la tête de Monnerot pour rallier en sa compagnie la ligne d’arrivée… Ou bien, au cœur de la mêlée, il accompagne le XV de France et sa ligne d’avants le temps d’un match en mars 1926 pour un reportage d’avant-garde et d’anthologie à Twkickenham pour L’Intransigeant.

Au-delà des articles et des récits, il y a aussi le regard d’un amoureux du sport en train de devenir l’un des éléments d’une culture de masse. En témoignent son regard pénétrant sur les sports d’été, l’arrivée des femmes, le progrès et la technique… Pour l’humaniste qu’il fut, le sport est un vecteur de paix entre les nations. Rien de ce qui touche à la vie des sports ne le laisse indifférent. Et surtout pas son essence. L’honneur du sport ressort de l’âme du sport. Il constitue l’idéal du sportsman. Il ennoblit sa foi en l’homme.

L’essai est transformé avec Braga. Le voyage dans le temps peut débuter dans une ambiance fair-play. Finalement, on aimerait bien le saluer d’un “ Hello, old sport ”…

Lire un extrait...